Formation en Nutrition

logo de nutri

Pour simplifier la lecture de cette page (et par envie de mettre un peu les choses différemment que d’ordinaire 😉 ), nous avons décidé de mettre le féminin dans toutes nos pages.

Cependant nos textes concernent autant les hommes que les femmes.

Qu’est-ce que la nutrithérapie aussi appelée nutrition

Dis-moi ce que tu manges et je te dirais qui tu es.
Jean Anthelme Brillat-Savarin

Dans la Grèce antique, Hippocrate, le père de la naturopathie et de la médecine moderne, enseignait que «la dieta – ou art de manger dans son sens originel – fait partie des premières médecines avec le mouvement».

Dans ce XXIe siècle, la recherche en nutrition démontre scientifiquement le rôle de nos choix alimentaires sur la prévention des maladies chroniques les plus fréquentes dans notre société, qu’elles soient physiques ou psychiques.

Mens sanae in corpo sana
Dixième Satire de Juvénal

La nutritionniste est une spécialiste de la nutrition qui va aider sa cliente à analyser le contenu de ses assiettes afin d’y détecter les déséquilibres menant à la maladie :

  • surpoids
  • problèmes métaboliques
  • maladies cardiovasculaires
  • maladies digestives
  • maladies nerveuses
  • maladies endocriniennes
  • cancers
  • maladies dégénératives
  • système immunitaire faible
  • mal-être psychologique
  • Etc.

Il est de plus en plus remarqué que presque toutes les maladies ont une composante liées à l’alimentation. Les médecins proposent de plus en plus régulièrement à leurs patientes de suivre des régimes.

Loin de proposer seulement des régimes tout fait qui n’ont d’utilité que sur les “symptômes”, la nutritionniste propose des changements en profondeur adaptés au terrain de la personne. Le but n’est pas simplement d’améliorer le mieux-être du moment, mais de modifier les causes du mal en transformant l’ensemble du système. 

Par exemple, pour une personne en surpoids, si elle suit un bon régime et fait du sport, il y a de bonnes chances qu’elle perde du poids. Cependant, si on ne règle pas le problème profond qui fait qu’elle prend du poids (hormonal, porosité intestinale, flore digestive, émotions, etc.), elle reprendra les kilos perdus et plus encore. Il en va de même pour les autres maladies. 

La nutritionniste sait adapter ses conseils à sa cliente, à ses besoins et ses habitudes de vie afin de s’assurer que cette dernière pourra suivre le plan nutritionnel proposé sans risquer des carences, de développer d’autres maladies ou de “craquer” en cours de route. 

En plus de régler ce qui se passe dans l’assiette, la nutritionniste est aussi une experte en micronutrition. Elle sait proposer des tests spécifiques (sanguins, urinaires, des selles, des gaz expirés, etc.) et analyser en détail les besoins de sa cliente en micronutriment (vitamines, minéraux, acides gras essentiels, etc.) avant de lui proposer les compléments alimentaires dont elle a besoin. 

La science ne cesse de faire de nouvelles découvertes en micronutrition et de comprendre comme elle influence l’ensemble de notre santé. 

Les médecins de l’avenir ne seront plus à traiter le corps humain avec des médicaments, mais plutôt pour guérir et prévenir les maladies de la nutrition.
Thomas Edison

Ce mélange entre l’assiette et la capsule permet à la nutritionniste d’accompagner sa cliente vers un changement en profondeur et de transformer la racine de son mal.

En cas de besoin, la nutritionniste travaille en collaboration avec des médecins, naturopathes et d’autres thérapeutes afin d’augmenter les effets de sa thérapie.

Que ton aliment soit ta seule médecine.
Hippocrate

Que comporte une formation complète en nutrition à l’IFMV ?

Afin de pouvoir accompagner ses clientes de manière efficace, la nutritionniste doit apprendre à maîtriser les compétences suivantes : 

  • La médecine académique
    Apprendre les connaissances des principes de l’anatomie, la physiologie et la pathologie des principales maladies ainsi que la biochimie afin de pouvoir accompagner ses clientes dans leurs maladies et détecter les éventuels problèmes de santé
  • L’anamnèse nutritionnelle
    Utiliser l’écoute active, les plans alimentaires et des questionnaires spécifiques afin de trouver les causes du déséquilibre de la cliente 
  • Les techniques de bilan
    Utiliser des bilans chimiques (sanguins, urinaires…) nutritionnels spécifiques en fonction des besoins
  • La synthèse de ses observations
    Reprendre l’ensemble de ses observations pour en déduire les causes possibles du déséquilibre de la cliente 
  • La mise en place d’un plan nutritionnel
    Proposer une approche en nutrition en fonction de l’objectif, de la synthèse des observations et des capacités de la cliente 
  • La sélection de compléments appropriés
    Déterminer le besoin de compléments alimentaires à proposer à la cliente en lien avec le plan nutritionnel
  • Contrôle de l’efficacité
    Ajuster son plan nutritionnel et ses conseils lors des séances suivantes par des anamnèses et des bilans successifs 

Ceux qui pensent qu’ils ont peu de temps pour une alimentation saine, sauront tôt ou tard trouver du temps pour cause de maladie.
Edward Stanley

Reconnaissance du métier de nutritionniste / nutrithérapeute

Le diplôme de nutrition / nutrithérapie n’est pas reconnu par les autorités fédérales. Il n’y a pas de diplôme fédéral prévu pour cette formation.

Il est, par contre tout, à fait possible de pratiquer en tant que nutritionniste en Suisse, mais avec aucun statut au niveau médical ou paramédical.

La nutritionniste / nutrithérapeute qui termine une formation complète à l’IFMV peut demander une reconnaissance auprès de l’ASCA (http://www.asca.ch/), du RME (https://www.rme.ch/) ou d’associations comme la NVS (https://nvs.swiss/fr/) ou l’APTN (http://www.aptn.ch/). Ses prestations peuvent alors être partiellement prises en charge par les assurances complémentaires médecines naturelles.

Malheureusement, à cause d’abus, de plus en plus d’assurance refusent de prendre en charge les soins proposés par des nutritionnistes non-naturopathes. Ce qui ne les empêche pas d’avoir un grand nombre de cliente, tellement la demande est importante.

La rhétorique correspond pour l’âme à ce qu’est la cuisine pour le corps.
Platon

Particularités des formations IFMV

Notre objectif est de former des nutritionnistes professionnelles en leur donnant toutes les chances de vivre de leur métier. C’est pour cela que nos formations sont exigeantes.

Apprendre la nutrition demande du travail et un investissement important sur un à trois ans (en fonction de la formule choisie). C’est la raison pour laquelle nous organisons une entrevue avec un membre de la direction avant toute inscription afin de définir vos objectifs, attentes et possibilités.

Nous proposons des formations en week-end ou des modules intensifs en semaine, en fonction de votre travail, vos objectifs et votre vie.

Structure de la formation IFMV

Cette formation comprend au moins 450h de médecine académique et 250h de nutrition.

Cours de médecine académique :

faire apparaître nos formations

M1 - APP I  160 h

faire apparaître nos formations

M1 - Biochimie  16 h

faire apparaître nos formations

M1 - APP II  144 h

faire apparaître nos formations

M1 - Analyses de laboratoire  16 h

faire apparaître nos formations

M1 - APP III  128 h

Cours de nutrithérapie :

L’ensemble de ses cours doivent être suivis dans l’ordre :

faire apparaître nos formations

M2 - Base de la nutrition  32 h

faire apparaître nos formations

M2 - Nutrition I  144 h

faire apparaître nos formations

M2 - Nutrition II  48 h

faire apparaître nos formations

Nutrition III  26 h

Vos avantages

  • Formation en weekend ou intensive en fonction de vos besoins
  • Suivi andragogique par un spécialiste en formation d’adulte et en ingénierie de la formation (DASFA et BEFFA)
  • Professeurs à la pointe des thérapies qu’ils enseignent
  • Une école à taille humaine
  • Des classes en effectifs réduits
  • Une prise en charge possible par le CAF (Chèque de Formation pour Adulte)
  • Des formations professionnelles et professionnalisantes

Un enseignement qui n’enseigne pas à se poser des question est mauvais.
Paul Valérie

Déroulé de la formation

  • Entièrement sur les weekends pendant 3 ans minimum
  • En semaines intensives (4 jours par semaine toutes les 2-3 semaines) sur 1 an
  • En alterné entre les 2 solutions en fonction des besoins

En savoir plus

Nous contacter
Demander un rendez-vous pour vous renseigner
Demander à venir suivre un cours (selon les disponibilités)

Demander un rendez-vous en vue d’une inscription